Interview de Gerard Rodrigues, La Poste-Colissimo

Jeudi 4 nov 2021 | Actualités | 3 min de lecture

En mai-juin 2021, les équipes de La Poste-Colissimo, implantée au Thillay, ont fait appel à Paris CDG Alliance et aux partenaires du territoire, suite à un besoin urgent et massif d’employés de proximité. A cette occasion, nous avons interviewé Gérard Rodrigues, Chef de Projet,sur la success story de cette campagne de recrutement et l’intérêt du partenariat avec Paris CDG Alliance.

 

Présentez-vous, le rôle de La Poste-Colissimo sur le territoire ?

Je suis Gérard Rodrigues, Chef de Projet au sein de L’EMRG (espace mobilité et recrutement Groupe) à Paris. Avant cela, j’occupais la fonction de conseiller en évolution professionnelle pour la direction Colis Île-de-France.

La direction Île-de-France de Colissimo est implantée sur l’ensemble du territoire francilien avec 26 Agences Colis Poste (ACP) spécialisées dans la livraison, ainsi que 3 plateformes de tri de la branche service courrier colis (BSCC) dont une au sein du territoire du grand Roissy-Le Bourget : Le Thillay (95). Le rôle de la BSCC implantée sur le territoire, est de livrer les colis et de satisfaire au maximum les clients du territoire. La politique étant « livrer le colis dans les temps, en main propre et en bon état ».

 

Dans quel objectif avez-vous fait appel à Paris CDG Alliance ? 

Le Thillay est une très grosse plateforme qui a connu, à la suite de la crise sanitaire et des confinements répétés, une augmentation importante du trafic de colis. Afin de venir en renfort des différentes équipes de la structure qui se relayaient matin, midi et nuit, nous avons procédé à la création d’une équipe intermédiaire de 30 personnes. Cette nouvelle équipe devant être issu d’un recrutement massif de proximité au vu des contraintes liées aux horaires décalés, nous avons fait appel à Paris CDG Alliance et ses partenaires du territoire.

Pour ce recrutement, nous avons utilisé une technique innovante conçue et menée par Pôle Emploi appelée MRS (méthode de recrutement par simulation). D’une durée de 3 heures, cette méthode – accessible sans préqualifications chez le candidat – consiste à une succession de tests psychotechniques et de mises en situations concrètes établies pour plusieurs postes recherchés au sein d’une entreprise. À l’issue de la validation de ces tests, nous procédons à un ou plusieurs entretiens individuels avec les candidats.

Cette méthode a déjà été utilisée par notre direction Colis, à l’occasion d’un recrutement d’opérateur de livraison et s’est révélée plus que concluante. Lorsque Paris CDG Alliance a procédé à notre mise en relation avec le Pôle emploi de Garges-lès-Gonesse et la Maison de l’emploi de Roissy Pays de France, j’ai découvert que la MRS existait également pour le poste d’équipier. Il nous a donc paru logique de réitérer cette méthode pour ce poste.

 

Qu’avez-vous pensé de la mise en synergie des partenaires et acteurs des structures locales d’emploi (Maison de l’Emploi de Roissy Pays de France, Agence Pôle Emploi Garges-lès-Gonesse MRS, Cap Emploi, Direction Régionale Pôle Emploi) dans l’organisation de ce projet de recrutement ? 

Le processus s’est heureusement mis en place très rapidement. Il s’agissait, en effet, d’un besoin urgent. Entre le groupe et les différents acteurs du territoire participant à ce recrutement, il n’a fallu que 2-3 réunions en visioconférence afin de mettre en place le processus et la durée de ce projet. S’en est suivi, avec le soutien de la direction régionale pôle emploi, plusieurs sessions en visioconférence de présentation du groupe auprès des candidats. Elles ont toutes été réussies, tant dans la forme – avec une très bonne gestion des outils digitaux et donc très peu de soucis techniques, ainsi qu’un encadrement des participants de qualité, via le prêt de salles dans les villes du territoire, afin de suivre au mieux la présentation – que dans le fond – avec un réel intérêt de la part des participants, avec des interactions très riches et de nombreuses questions sur chaque session.

Cette approche, établie conjointement avec les acteurs du territoire, a rencontré un réel succès. Très vite, nous avons pu procéder aux différents entretiens qui ont abouti à l’embauche de 30 CDD sur la plateforme. À la suite de la création de cette équipe intermédiaire, 15 CDD se sont transformés en CDI !

 

Pour finir, pensez-vous que cette collaboration avec les acteurs du territoire peut s’appliquer au sein de La Poste-Colissimo, sur d’autres recrutements à venir ?

Oui tout à fait ! Nous pensons à réitérer l’expérience sur le territoire, surtout pour la période de fin d’année. Entre le 15 novembre jusqu’à la fin des soldes d’hiver (fin janvier-début février), nous faisons face à un trafic de colis très dense. Le recrutement d’opérateurs de livraison en CDD semble donc nécessaire sur la plateforme Le Thillay pour la fin de l’année. Comme évoqué plus tôt, la MRS a auparavant déjà été utilisée pour ce poste. Étant une méthode plus rapide et la présélection plus efficace autant pour nous l’employeur, que pour les candidats, les prochains processus de recrutement sur le territoire seront sans hésiter, organisés de la même manière.

 

Gerard Rodrigues

actualités actualités actualités actualités

Les dernières actualités

Taille de la police