Catégorie : ENVOL PRO

Envol Pro … en vol pour 2024 !

Depuis sa création en 2016, le succès d’Envol Pro ne se dément pas. Plus de 250 demandeurs d’emploi du territoire ont ainsi bénéficié de ce dispositif de mobilité européenne.

Une 4ème version d’Envol Pro sera lancée en 2024 portée par un nouveau consortium de 10 membres. Tout comme les précédentes, elle permettra à une centaine de chercheurs d’emploi du territoire de Paris-CDG et ses environs, de partir en stage en entreprise à l’étranger. En plus d’offrir une expérience professionnelle de 3 mois dans le domaine de la relation clientèle, cette immersion dans le monde du travail est une opportunité exceptionnelle d’améliorer ses compétences linguistiques. Ces compétences, fortement recherchées par les entreprises du territoire, sont un atout considérable dans l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi.

Pour les deux prochaines années, cette 4ème version du dispositif sera placée sous les signes de l’innovation et du sport. En effet, dans le cadre d’un partenariat avec la DRIEETS et le Département 93, Envol Pro permettra à 20 chercheurs d’emploi âgés de 18 à 45 ans, de bénéficier d’un parcours de formation spécialement dédié à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Ce parcours de formation, axé sur les métiers de la relation clientèle, comportera une immersion de 3 mois, dans un pays européen tel que l’Irlande, Malte, l’Espagne, le Portugal, la Grèce, ou encore l’Espagne. Cette expérimentation s’inscrit dans le cadre de l’Accréditation Erasmus+ dont l’Alliance est lauréate depuis 2020, et jusqu’en 2027.

 

Afin de partager l’expérience des candidats, nous vous invitons à visionner le témoignage de Sophie, partie 3 mois en Irlande en septembre 2021.

 

* SODESI, Maison de l’Emploi et de la Formation Nord-Est 77, Mission Locale de la Vallée de Montmorency, Mission Locale Intercommunale Sevran/Tremblay/Villepinte, Mission Locale de la Mire, Mission Locale de la Plaine de France, Mission Locale Val d’Oise Est, Hub de la Réussite, Association Jérémy, Paris CDG Alliance.

Justine Gonzalez

 

 

Breakaway, un partenaire clé de la mobilité européenne !

Après plusieurs années de partenariat dans le cadre du dispositif ENVOL PRO, nous avons souhaité mettre à l’honneur ce partenaire historique. Marie Chevallier est la fondatrice de l’agence de placement Breakaway. Elle nous a accordé quelques minutes pour répondre à nos questions.

Breakaway, c’est quoi ?

Breakaway est une agence de placement qui a pour objectif d’aider des jeunes à partir à l’étranger dans le cadre d’une mobilité européenne. Nous proposons des stages professionnels à l’étranger et non pas des voyages linguistiques.

Notre travail consiste à accompagner ces jeunes dans leur projet de mobilité, du début à la fin. Pour commencer nous devons comprendre son profil et ses attentes afin de lui proposer un stage qui lui correspond. Ensuite nous nous chargeons de trouver un hébergement, le plus proche possible de son lieu de stage. Puis, tout au long de la mobilité européenne, nous l’accompagnons et nous nous assurons du bon déroulement de son expérience.

En plus de cet accompagnement, nous garantissons la coordination entre les différents acteurs impliqués. Une expérience de mobilité européenne implique 5 acteurs : le jeune, l’organisme d’envoi (ENVOL PRO), l’employeur, la famille et l’agence de placement (Breakaway). Nous veillons à maintenir un bon niveau de communication entre tous ces acteurs et nous tenons régulièrement informés les organismes d’envoi qui ne sont pas sur place du déroulé de cette mobilité.

Le Brexit et la COVID-19 ont eu quel impact sur votre activité ?

Effectivement, le Brexit a fortement impacté notre activité. Initialement, on ne proposait que des placements au Royaume-Uni. Lorsque le Brexit a commencé à être évoqué, nous avons rapidement identifié un plan B en proposant des premiers placements en Irlande.

Ça a été la meilleure décision que nous puissions prendre car nous avons pu rapidement basculer nos placements vers l’Irlande. D’un côté, l’impact a été négatif car le réseau, construit sur plusieurs années, au Royaume-Uni est devenu inutile du jour au lendemain. On garde l’espoir de pouvoir un jour reprogrammer des placements au Royaume-Uni. Mais en attendant, le point positif c’est que grâce à ce Brexit nous avons ouvert d’autres destinations. Aujourd’hui, on a développé notre offre plus largement avec Malte, l’Estonie, l’Espagne, le Portugal… ça ouvre le champ des possibles pour les jeunes et même pour nous. Proposer plusieurs destinations nous permet de mieux répondre à la demande de chaque candidat. On n’impose pas une destination, c’est lui qui la choisit. Ça nous permet également d’augmenter nos capacités d’accueil et de placements, ce qui est très pratique lorsqu’on traverse des périodes chargées.

La crise sanitaire liée au COVID est venue s’ajouter au Brexit. Elle a eu un impact direct sur notre activité. Avec les fermetures de frontière, notre activité, directement liée au voyage, s’est stoppée net. Mais nous avons pris la bonne décision. En arrêtant tout on a pu préserver notre structure.

Nous n’avons pas encore retrouvé le niveau d’activité que nous avions avant le début de la crise sanitaire. Certains de nos partenaires semblent encore frileux à l’idée d’organiser des mobilités dans ce contexte, ce qui est compréhensible. Cela dit, nous sommes confiants et convaincus que la situation va s’améliorer dans les mois à venir et que les choses reprendront leur cours au fil du temps.

COVID : les profils des candidats ont-ils évolué ?

J’ai l’impression que les profils des candidats ont évolué positivement. Ils sont meilleurs, notamment au niveau de l’anglais. Est-ce que ça veut dire que les bons profils ont du mal à trouver un emploi aujourd’hui ? C’est possible. Avec la crise, ces « bons » profils rencontrent certainement plus de difficultés à trouver un emploi. J’imagine que c’est ce qui les pousse à se tourner vers la mobilité européenne, notamment pour enrichir leur CV. De notre côté, ça nous simplifie la tâche. Ces candidats sont plus intéressants du point de vue des employeurs, ce qui facilite leur placement.

Constatez-vous une évolution de la posture professionnelle et du niveau d’anglais des candidats, entre le début et la fin de leur mobilité ?

Oui, surtout avec les candidats d’ENVOL PRO qui bénéficient d’un séjour assez long (3 mois). On voit une réelle évolution entre leur premier et leur dernier jour sur place. Ils prennent confiance en eux, ils progressent. C’est particulièrement vrai pour les candidats motivés. Un candidat qui décide de rester dans sa « bulle française » n’évoluera pas autant qu’un jeune qui s’ouvre au monde autour de lui et qui s’adapte.

Mais la plupart du temps ça fonctionne très bien. C’est un véritable plaisir de voir ces jeunes grandir, on sent qu’on a apporté notre petite pierre à l’édifice et qu’on les aide à prendre leur envol. Souvent, ça leur donne des ailes, ils sont prêts à tout ensuite. Une expérience comme celle-ci prépare de manière très concrète les participants à l’entrée dans la vie active et valorise les compétences qu’ils ont acquises sur le terrain.

Que diriez-vous du partenariat établi avec Paris CDG Alliance ?

Nous sommes très satisfaits du partenariat qui dure depuis plus de 6 ans déjà. On a trouvé un bon équilibre, avec une bonne communication et une relation de confiance bien établie. On se comprend, on est sur la même longueur d’ondes je pense, avec les mêmes objectifs. Je dirai que c’est un partenariat « facile ».

Si vous deviez convaincre des bienfaits et bénéfices de la mobilité européenne, que diriez vous ?

La mobilité européenne ça force l’ouverture d’esprit. On se heurte à quelque chose de différent, ce qui n’est pas simple. Avoir le courage de partir et se confronter à quelque chose de nouveau permet d’accéder à de nouvelles opportunités, des nouvelles rencontres… Pour moi il n’y a que des bénéfices, à condition d’être motivé au départ. Ça permet de gagner en confiance, en expérience tout en améliorant son niveau d’anglais. En plus c’est une expérience professionnelle à ajouter sur le CV. En parallèle le jeune grandit personnellement, il gagne en maturité et en adaptabilité. Ça le rend aussi plus crédible et donc plus intéressant du point de vue de l’entreprise.

C’est très satisfaisant aussi pour les structures qui envoient ces jeunes de voir rapidement les évolutions positives que cela engendre. On a la sensation de participer concrètement à l’avenir professionnel de cette personne.

 

Marie Chevallier

Groupe de Travail « Langues et Mobilité »

Le groupe de travail « Langues et Mobilité » s’est réuni en novembre dernier afin de faire le bilan des actions de mobilité européenne engagées depuis le début de la crise sanitaire et pour préparer collectivement l’avenir.

Malgré l’impact considérable du Covid 19 sur l’emploi du territoire –nous constatons, par exemple, une baisse du volume d’emploi de 19% dans les secteurs de l’hôtellerie restauration sur la plateforme Paris-CDG entre fin 2019 et juin 2021 – force est de constater que les dispositifs de mobilité européenne portés par l’Alliance et ses partenaires ont continué de répondre aux attentes des demandeurs d’emploi de Paris-CDG et ses environs. Plus de 30 demandeurs d’emploi ont ainsi tenté l’expérience « Envol Pro » (en savoir plus) depuis le début d’année, pour effectuer un stage de 3 mois dans un pays anglophone. Cette expérience professionnelle, effectuée pour les uns à Malte, pour les autres en Irlande, est un véritable tremplin vers l’emploi. Elle permet à ces volontaires d’améliorer leur niveau d’anglais et ainsi répondre aux exigences des recruteurs, sur un territoire où la maîtrise de l’anglais est indispensable.

Tout au long de ce groupe de travail, les échanges ont été riches et permettent de préparer l’avenir de la mobilité européenne. Le prochain départ ENVOL PRO est programmé en février 2022. L’accréditation Erasmus+ dont Paris CDG Alliance est lauréate depuis 2020, promet de belles perspectives de développement en matière de mobilité européenne. Grâce à celle-ci, l’Alliance bénéficie d’un accès simplifié aux financements Erasmus+, dans le cadre de ses futurs projets. L’avenir de la mobilité s’écrit, et continuera à s’écrire collectivement, à l’occasion des prochains groupes de travails prévus en 2022. A l’année prochaine !

 

Justine Gonzalez

Retour sur les dispositifs de mobilité européenne

Un projet d’envergure

Depuis 2016, Paris CDG Alliance, Erasmus+ et plus de 25 partenaires et entreprises du territoire du Grand Roissy le Bourget, ont permis aux habitants des trois départements d’emprise de ces aéroports (Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis et Val d’Oise) d’acquérir et/ou de maintenir un niveau d’anglais suffisant afin de faciliter les recrutements dans des filières en tension : hôtellerie-restauration, commerce, vente, transport-logistique, services aériens…

L’ambition de Paris CDG Alliance et de ses partenaires était de répondre aux besoins des entreprises de recruter du personnel local, possédant les compétences linguistiques requises par les métiers de service, dans un contexte international. L’objectif sous-jacent était de démocratiser le programme ERAMUS+, de l’ouvrir à des personnes en recherche d’emploi en leur donnant l’opportunité de vivre une expérience professionnelle à l’étranger.

Les programmes ENVOL PRO puis CCAÉRO ont ainsi permis à plus de 230 candidats de bénéficier d’une formation intensive en anglais suivie d’un stage en entreprise dans un pays européen anglophone (Royaume-Uni, Irlande, Espagne, Malte).

Un tremplin vers le monde professionnel

Pour la grande majorité, cette expérience européenne fut un véritable tremplin vers l’emploi ou la formation, la première aussi en totale autonomie, la possibilité de chercher/trouver sa voie, le moyen de croire en ses chances.

Grâce à cette ouverture culturelle à l’international permettant de gagner considérablement en compétences linguistiques et en posture professionnelle, les programmes ont permis à de nombreux participants d’intégrer un emploi dans les métiers du service et de la relation client, toutes filières confondues.

Sur plus de 150 candidats ayant tenté l’expérience ENVOL PRO, 82% d’entre eux ont trouvé, à leur retour de mobilité, un emploi ou une formation qualifiante.
  • Des contrats de professionnalisation, signés avec les entreprises du territoire
  • Des CDI/CDD dans les hôtels de la plateforme
  • Des CDD dans le secteur de la logistique
  • Des postes d’Agent d’escale Commercial Aéroportuaire (AEC) et d’Hôtesse de l’Air/Steward (PNC)
  • Et de nombreuses entrées en formation dans les secteurs de la vente, du commerce et des douanes.

Après avoir vécu 3 à 4 mois à l’étranger dans le cadre d’Erasmus, certains ont décidé de rester dans ces pays d’accueil pour y prolonger l’expérience et vivre en Angleterre où en Irlande. D’autres ont tenté des séjours plus longs et des destinations beaucoup plus lointaines comme l’Australie, où le Canada.

Malgré les évènements récents, l’aventure européenne continue !

En dépit des nombreux rebondissements de l’année 2020, Paris CDG Alliance a maintenu le lien entre les candidats, les partenaires et les entreprises et a choisi de continuer à proposer des parcours de formation en immersion.

Malgré les freins, la volonté des partenaires est toujours présente et la motivation des habitants à se former également.

Ainsi, l’impact de la crise sanitaire sur l’employabilité a permis aux équipes et aux structures d’orientation de repositionner ENVOL PRO comme le moyen de maintenir ses compétences linguistiques et de préparer la reprise. Le BREXIT a également permis d’envisager de nouvelles destinations et de se réinventer pour les prochaines sessions.

Les dispositifs de mobilité européenne continuent donc pour l’année 2021 !

Après 3 départs en début d’année pour Glasgow, Belfast et Malte, l’aventure continue pour les candidats d’ENVOL PRO. L’Irlande est à l’honneur pour septembre 2021 avec un séjour professionnel possible dans 3 régions de cette magnifique île anglophone.

N’hésitez pas à vous renseigner sur le dispositif ENVOL PRO et à nous suivre sur LinkedIn pour rester informé des prochains départs !

 

Vers une 3ème version du dispositif ENVOL PRO !

Paris CDG Alliance a soumis le rapport final ENVOL PRO V2 à l’agence Erasmus+, clôturant ainsi cette seconde version, lancée en 2018.

À son lancement, ce dispositif de mobilité européenne proposait aux demandeurs d’emploi du territoire de bénéficier d’un parcours professionnalisant structuré en 4 temps :

  1. Validation d’un projet professionnel (relation client) ;
  2. Formation linguistique en présentiel, MOOC « Accueil France » et préparation au séjour ;
  3. Stage en entreprise d’une durée de 3 à 4 mois dans un pays anglophone (Irlande, Royaume Uni, Espagne ou Malte) ;
  4. Rencontre avec des recruteurs et accompagnement vers un emploi ou une formation qualifiante.

Plus de 150 candidats ont tenté l’expérience. 82% d’entre eux ont trouvé, à leur retour de mobilité, un emploi ou une formation qualifiante.

Ces résultats s’expliquent grâce à un accompagnement continu des candidats dans leurs projets professionnels par les membres du consortium, mais également par l’implication active de plusieurs entreprises du territoire. 50 stagiaires ont, en effet, pu bénéficier de mobilités “fléchées” sur les métiers d’agent d’accueil, d’escale, de piste et réceptionniste. Ces mobilités “fléchées” dédiés à des métiers et besoins en recrutement spécifiques, proposaient des parcours sur-mesure permettant aux candidats de signer un contrat de professionnalisation dans l’entreprise à leur retour de mobilité.

A la suite du succès de la V2, une troisième édition a été lancée. Grâce à un partenariat renforcé avec les entreprises du territoire et de nouvelles destinations de mobilité, cette V3 se veut tout autant ambitieuse. Le consortium s’est étoffé, et se compose d’entreprises du territoire qui s’engagent aux côtés de l’Alliance pour recruter leurs futurs salariés. Malgré la crise sanitaire et son impact sur l’activité du bassin d’emploi, nous adaptons le programme pour s’ouvrir plus largement aux métiers les plus résilients, notamment sur les filières du transport-logistique et du numérique.

Plus que jamais, nous nous engageons à favoriser l’accès des habitants aux emplois générés par les entreprises du territoire, en préparant les publics à la reprise économique et à l’acquisition de compétences correspondant à leurs besoins.

Adesola Sekumade

Du côté d’ENVOL PRO…

Retour sur le mois de septembre et 3 rendez-vous majeurs concernant le dispositif ENVOL PRO :

Pour commencer, la promotion ENVOL PRO filière PNC (Personnel Navigant Commercial), de retour de mobilité, a eu l’occasion de rencontrer Thierry L’Aot, représentant de l’OPCO du transport aérien.  Cette rencontre a permis aux 11 candidats de trouver une solution de formation au CCA (Crew Cabin Attestation) et de s’inscrire aux prochaines sessions de recrutement Air France pour le métier de PNC.

De plus, 16 nouveaux candidats ont été sélectionnés lors du dernier comité de sélection du 16 septembre. Au total 39 candidats se sont présentés (sur les 65 candidatures reçues). Les personnes retenues ont commencé les cours d’anglais et partiront du 13 octobre 2019 au 11 janvier 2020 à Eastbourne avec Breakaway, notre partenaire sur place.

Enfin, le comité de pilotage du dispositif s’est réuni le 11 septembre afin de faire un bilan à mi-parcours et mettre en place un planning des ateliers de préparation à la mobilité avec les membres du consortium ENVOL PRO. Cette réunion a été l’occasion pour l’équipe de découvrir un nouveau partenariat international qui vient d’être signé avec la structure « Intern Europe », prestataire de mobilité basé à Belfast. Les premières mobilités sur place commenceront en mars 2020.

Le prochain rendez-vous est prévu en décembre à l’occasion du comité de sélection du groupe filière « Agent de piste », en partenariat avec le GEIQ AERO pour le Groupe 3S.

Rencontre de la promotion ENVOL PRO PNC de retour avec Thierry L’AOT.

Adèla MUSHTAQ

LE GIP EMPLOI ROISSY CDG PRÉSENTE SES ACTIONS DEVANT L’ASSOCIATION DES HÔTELIERS DU GRAND ROISSY

Le 28 novembre dernier, à l’occasion de son Assemblée générale, le président de l’Association des Hôteliers du Grand Roissy, Johan KAMERBEEK, a convié François BREZOT, directeur, et Mélissa MAKOUCHE, chargée des relations entreprises et animatrice du CLUB RH des Hôteliers, à venir présenter les actions du GIP Emploi Roissy CDG.

L’association des Hôteliers du Grand Roissy a vocation à réunir les 45 hôtels du territoire aéroportuaire et travailler sur des sujets communs comme les relations avec les collectivités locales, la sécurité, le recrutement, la promotion. Une trentaine d’hôtels sont adhérents.

Conscients des difficultés croissantes en matière de recrutements, les directeurs furent très à l’écoute des actions engagées par le plan d’action 2018-2019 réalisé en collaboration avec leur CLUB RH. Ils souhaitent maintenir cette logique de « coopétition » pour gagner en visibilité en tant que filière et ainsi attirer les talents dont ils ont besoin pour développer leurs hôtels.

 

Les dispositifs Envol Pro et la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Pro Active ont ainsi été détaillés et ont reçu un bon retour de l’Assemblée. Une expérimentation est en cours avec l’Hôtel Marriott CDG qui accueille quatre stagiaires Pro Active. Sa DRH a pu souligner la qualité des profils présentés.

Nous sommes ravis de continuer cette collaboration fructueuse avec l’Association en 2019 avec de futures actions prometteuses.

Mélissa Makouche 

DU CÔTÉ D’ENVOL PRO…

Au cours du mois de novembre 2018, l’équipe ENVOL PRO a participé à différentes actions afin de développer la notoriété du dispositif ENVOL PRO et ainsi faire connaître aux demandeurs d’emploi du territoire, âgés de 18 à 30 ans, les différents programmes proposés dans les mois à venir :

  • Forums emploi – mobilité organisés par les Points info jeunesse de Mitry et Drancy
  • Forum emploi de Bondy
  • Informations collectives (Pôle emploi d’Epinay, Pôle emploi de Garges-lès-Gonesse, Mission locale de Mitry, Mission locale de Meaux, Boutique club emploi de Tremblay)

Concernant les départs en mobilité de janvier 2019 30 candidats ont été sélectionnés parmi les 125 candidatures reçues : 5 agents de piste (groupe destiné aux femmes) ; 9 serveurs et réceptionnistes ; 16 départs « classiques ». Parmi ces mobilités, le groupe de serveurs et réceptionnistes part pour une mobilité plus longue : 4 mois (contre 3 mois pour les autres groupes). Ces groupes seront répartis sur Brighton avec notre partenaire Breakaway et Manchester et Bristol avec notre partenaire EPN.

L’équipe Envol Pro remercie tous les partenaires pour leur implication !

Adèla Mushtaq

DÉCOUVERTE DU MÉTIER D'AGENT DE PISTE AVEC MME LA DÉPUTÉE ZIVKA PARK

Dans le cadre de la promotion ENVOL PRO destinée aux femmes qui souhaitent devenir Agent de piste, une visite sur le tarmac du Terminal 2G a été organisée par le Groupe 3S et le GEIQ Aéro, le 20 novembre.

Madame Zikva Park, députée de la 9ème circonscription du Val d’Oise, a souhaité parrainer cette promotion d’Agent de piste au féminin afin de renforcer la visibilité de cette action de mixité et relancer la mobilisation auprès des acteurs de l’emploi.

A cette occasion, Madame Park, les candidates ENVOL PRO sélectionnées et le GIP Emploi Roissy ont participé à cette découverte du métier sur le terrain. Au-delà de la rencontre avec les agents de pistes en poste, cette visite a favorisé les échanges. De nombreux sujets ont pu être abordés comme l’importance de la mixité dans ce milieu, les particularités du métier, les motivations à l’exercer, la diversité des parcours, l’accessibilité de l’aéroport…

Dans un second temps, tout le groupe a pu suivre les agents de piste sur le tarmac et observer le chargement et le déchargement d’avions. Les candidates ENVOL PRO ont ainsi pu pleinement se rendre compte de l’importance de l’agent de piste dans le bon déroulement d’un vol et de la rigueur nécessaire pour ce métier.

Dès leur retour de mobilité (fin mars 2019), ces jeunes femmes intégreront le Groupe 3S en contrat de professionnalisation. Une belle opportunité pour celles qui souhaitent se former et travailler sur la plateforme aéroportuaire.

Nous tenons à remercier le groupe 3S d’avoir rendu cette visite possible et le GEIQ AERO pour ce nouveau partenariat, les salariés du groupe 3S pour leur accueil chaleureux en cette matinée neigeuse et bien entendu, Mme la députée, pour sa disponibilité, la qualité des échanges avec l’ensemble des interlocuteurs et l’intérêt porté à cette promotion d’agents de piste au féminin.

Lien article Parisien :

Le Parisien était présent pour l’occasion, retrouvez ici l’article publié 

 

Kick-off Erasmus

L’équipe ENVOL PRO a assisté, le 11 octobre 2018, à la réunion de lancement des porteurs de projets de mobilité Erasmus + à Bordeaux. Cette réunion a permis d’obtenir des informations pratiques et des réponses précises à l’utilisation des bourses Erasmus +. La nouvelle version de l’outil MOBILITY TOOL a été présentée aux participants. Elle permet de réaliser le projet de mobilité dans de bonnes conditions en respectant le cadre administratif et financier.

Pour l’équipe ENVOL PRO, cette première réunion de lancement va permettre de gérer et mettre en œuvre au mieux le projet de mobilité ENVOL PRO V2.

Rendez-vous en janvier 2019 pour un feedback sur la pratique de la méthode Erasmus+.

Adèla MUSHTAQ